Club Européen des Diététiciens de l'Enfance

veille scientifique juin - juillet 2017

Recherche / 2017-06-21

Veille scientifique été 2017


1. The European Society for Paediatric Gastroenterology Hepatology and Nutrition

Une mise au point, par l’ESPGHAN, des recommandations concernant la diversification alimentaire. La société de pédiatrie européenne souligne la nécessité d’un accompagnement médical ou diététique lorsque les enfants sont soumis à  un régime végétarien.

Complementary Feeding: A Position Paper by the ESPGHAN Nutrition Committee.

 

2. European Food Safety Authority

L’EFSA  publie un avis sur les préparations de suite à teneur basse en protéines (1,6g/100 kcal) issues de lait de vache et de chèvre, d’isolats de protéines de  soja et d’hydrolysat de protéines.  La législation de l’UE, actuellement en vigueur, fixe la teneur minimale en protéines à 1,8 g/100 kcal. Les conclusions de l’étude diffèrent selon la source protéique.

 

3. Union Européenne et restauration scolaire                                                       

La Commission Européenne et Malte (qui a actuellement la présidence du Conseil de l’Union européenne) fournissent, dans un rapport, des conseils techniques sur les marchés publics des aliments sains en milieu scolaire.  Ce rapport, qui vise à soutenir les pays dans leurs efforts  à fournir une alimentation saine à l’école, découle d’une volonté politique d’arrêter l’incidence de l’obésité infantile en Europe.  

 4.Ministère des affaires sociales et de la sante en France

Le Journal Officiel de la République Française publie 2 textes visant à prévenir les troubles du comportement alimentaire et en particulier l'anorexie, notamment chez les jeunes. Ils cadrent les domaines publicitaire et du mannequinat.

5. Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail

 

L’ANSES met à disposition des mères une plaquette sur l’alimentation du nourrisson. Elle propose notamment des conseils en matière d’hygiène et de  choix alimentaire.

6. Institut national de la santé et de la recherche médicale

L’Inserm a été sollicité fin 2013, par Santé Publique France, pour réaliser une expertise collective sur les comportements nutritionnels. L’objectif était de disposer d’un bilan des connaissances scientifiques et d’analyser l’impact de messages sanitaires diffusés par les médias de masse sur les cognitions, attitudes, intentions et comportements nutritionnels.

7. The Vegan Society

Mise en garde de The Vegan Society sur un défaut de vitamine B12 dû à une alimentation végétalienne. Cette carence peut entrainer des dommages neurologiques irréversibles chez le jeune.

8. Nouvelles recommandations suisses pour l’alimentation de 1 à 3 ans

Recommandations pour l'alimentation des enfants âgés de 1 à 3 ans (2017).
Société Suisse de Pédiatrie — swiss-paediatrics.org, 08/06/2017
 


Vous devez être membre actif (en ordre de cotisation) pour accéder au contenu supplémentaire
vous devez disposer d'un compte pour télécharger ce fichier